5 conseils pour un souper en famille de bonne humeur

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Dans la course du quotidien, les moments où tous les membres de la famille sont réunis sont rares et surtout précieux. Le souper en famille, on le veut agréable. Voici 5 conseils pour inviter la bonne humeur à votre table.

1. Placotez

Racontez vos journées à tour de rôle en accordant de l’attention à la personne qui parle. Les jeunes enfants ne se souviennent pas toujours de ce qu’ils ont fait lorsqu’on leur pose la question générale « qu’as-tu fait aujourd’hui? ». Aidez-les à s’en rappeler en demandant par exemple : « Quel a été ton moment préféré? », « Avec quel ami as-tu joué?, « As-tu joué dehors? », « Est-ce que ton éducatrice t’a raconté une histoire? »

2. Laissez-les décider des quantités

Devoir insister pour que les enfants mangent ou goûtent quelque chose, ça ne fait pas des repas très agréables, n’est-ce pas? Que faire alors? NE PAS insister!

Les enfants savent naturellement écouter les signaux de leur corps pour savoir combien manger. C’est leur responsabilité. Faites-leur confiance et surtout, permettez-leur de se faire confiance. C’est une précieuse aptitude à conserver toute la vie.

3. Impliquez les enfants

Au retour à la maison en fin de journée, les enfants ont FAIM! Tenez-les occupés jusqu’au souper en leur demandant de vous aider. Peu importe leur âge, ils peuvent accomplir certaines tâches. Les tenir occupés permet non seulement de faire passer le temps plus vite, mais les rend aussi très fiers de manger le repas auquel ils ont contribué. Un point de plus dans le camp de la bonne humeur!

4. Ne mangez pas trop tard

En plus de la faim, qu’est-ce qui menace la bonne humeur des enfants? La fatigue, bien sûr. Deux bonnes raisons pour souper dès que possible. Si vous ou votre conjoint(e) tardez à rentrer, vous pouvez faire le compromis d’être un seul parent à manger avec vos enfants. Votre présence est importante pour leur montrer l’exemple et pour parler avec eux. Ce sont deux conditions pour retirer des bienfaits du repas en famille.

5. Planifiez

Il existe un truc qui permet de ne pas souper trop tard, d’être plus relaxe et donc de contribuer à la bonne humeur des petits et des grands : la planification. Savoir ce que vous allez manger avant de mettre les pieds dans la maison aide à diminuer le stress d’un cran. Bien sûr, l’idéal est de planifier votre menu de la semaine, de faire de la pré-préparation ou même de préparer des repas pour la semaine le dimanche. Mais si ces habitudes ne vous conviennent pas, décidez au moins la veille ou le matin même du repas du soir. C’est essentiel afin de sortir ce qu’il faut du congélateur au besoin et de vous assurer que vous avez tous les ingrédients nécessaires sous la main. Des idées de repas faciles et rapides, il en existe à la tonne!

Les repas agréables permettent aux enfants d’associer les aliments à des émotions positives. Ça les aide ainsi à avoir envie de goûter les aliments. À travers une ambiance agréable, vous renforcez également vos liens familiaux. Les repas en famille où la bonne humeur règne, c’est bon pour la santé mentale et physique !

 

Date de publication: mars 2015