5 raisons de manger moins de viande

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs
Légumes et légumineuses

Mettre la viande de côté, y avez-vous déjà songé? Sans nécessairement l’éliminer complètement, certains diminuent la viande au menu pour prendre soin de l’environnement, d’autres pour économiser, pour une question d’éthique animale, pour la santé, etc. De toute évidence, quelques bouchées de moins procurent plusieurs bienfaits!

1.   Parce qu’on aime notre planète

Et si le bœuf disparaissait de l’assiette de vos enfants lorsqu’ils seront adultes? La production de viande demande tellement d’énergie que des scientifiques soupçonnent que certaines ressources, comme l’eau, seront insuffisantes pour assurer la production d’ici 2050. Il faut 5 fois plus d’eau pour produire de la viande que du blé!

En réduisant la viande au menu, c’est aussi la production de méthane qui est réduite. Un point positif pour le réchauffement climatique.

2.   Parce qu’on aime les économies

Le tofu coûte deux fois moins cher que le bœuf haché pour la même quantité. Il se conserve beaucoup plus longtemps, ce qui limite le gaspillage. Sous ces aspects, les légumineuses sont aussi très dures à battre!

3.   Parce qu’on aime la variété

Imaginez la variété qui s’offre à vous si vous puisez des recettes à la fois dans le monde des carnivores et des végétariens! Cela signifie une grande variété de sources de protéines au menu, du tofu au poisson, en passant par les légumineuses, les œufs, les noix, les produits laitiers, la volaille, etc. C’est aussi une plus grande place pour les végétaux, qui sont une source précieuse de fibres et d’antioxydants, contrairement à la viande.

4.   Parce qu’on se souci de la santé de nos enfants

La viande fournit plusieurs nutriments tels que des protéines, du fer et du zinc. Elle a sa place dans une saine alimentation. Ceci dit, de plus en plus d’études suggèrent de manger en quantité modérée la viande rouge et encore plus les viandes transformées puisqu’elles pourraient avoir un lien avec l’apparition de certains cancers.

Par ailleurs, en diminuant la viande au menu, c’est aussi une façon de manger moins de gras saturés. D’autres types de gras sont meilleurs, dont les oméga-3 que l’on retrouve dans le poisson. N’oublions pas que les gras sont importants pour la croissance de vos enfants, vous les trouverez sans problème parmi les autres substituts de viandes aussi. Consultez l’article « Devenir végétarien, ça demande quoi? » pour vous assurer d’offrir à vos enfants des mets équilibrés advenant le cas où les repas sans viande prendraient de plus en plus de place.

5.   Parce qu’on aime la nouveauté et les défis

Moins de viande au menu, c’est certainement plusieurs nouvelles recettes à découvrir. Voilà l’occasion de s’inspirer des mets de plusieurs cultures, dont ceux asiatiques et indiens.

Manger moins de viande est un beau défi à relever si vous êtes à la recherche de changements! Le secret : un petit pas à la fois. Découvrez quelques conseils dans l’article « Moins de viande, comment s’y prendre ». N’oubliez pas, la viande a sa place dans une saine alimentation. L’idée n’est pas de l’éliminer complètement si ce n’est pas votre désir. Toutefois, si vous souhaitez adopter une alimentation strictement végétarienne pour toute la famille, pensez à consulter une nutritionniste pour vous guider.

Et vous, quelle est votre motivation pour diminuer la quantité de viande que vous mangez?

 

Date de publication: octobre 2014

Références