5 raisons de mettre l’autocueillette en vedette avec les enfants

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Toutes les raisons sont bonnes pour mettre les produits locaux au menu, surtout pendant la saison des fruits et légumes frais de chez nous! Ces fruits et légumes frais, on peut bien sûr les trouver à l’épicerie, à la fruiterie et au marché. On peut également les cueillir directement dans les champs. Voici 5 raisons de mettre l’autocueillette en vedette avec les enfants.

1. Parce que les enfants aiment ce qu’ils connaissent

La familiarisation est un processus essentiel par lequel les enfants apprennent à connaître les aliments. En connaissant mieux les aliments, les enfants les acceptent et les apprécient plus facilement. C’est bien connu, les enfants ont tendance à aimer ce qu’ils connaissent.

La familiarisation survient quand on offre souvent les aliments, qu’on en parle avec les enfants, qu’on discute de leur provenance, qu’on raconte comment ils sont fabriqués, ou toutes autres activités qui aident à ce que les enfants connaissent mieux les aliments. Les jeux et comptines qui mettent en scène les aliments, la culture d’un potager, la cuisine ou l’autocueillette sont des exemples d’activités à la fois éducatives et très plaisantes.

Faire de l’autocueillette est une excellente façon d’en apprendre plus sur les aliments. Les enfants (et même les adultes!) voient comment poussent les fraises et les carottes, comprennent la fragilité des framboises, apprennent à identifier quand une tomate est à maturité, adoptent le bon geste pour cueillir une pomme, sont exposés aux mille et une variétés de courges qui tapissent un champ, etc. Il n’y a pas de doute, l’autocueillette est une activité de familiarisation aux aliments.

2. Parce que rien ne vaut l’apprentissage dans le plaisir

Saviez-vous que les enfants apprennent mieux dans un contexte plaisant? Il est important de placer le plaisir au cœur des apprentissages. Lors d’une activité d’autocueillette, c’est exactement ce qui se passe : les enfants se familiarisent à différents aliments dans un contexte ludique et amusant. Une activité d’autocueillette en famille ou en groupe, c’est un moment plaisant qui permet d’accompagner les enfants sur le chemin de la découverte et de la diversité alimentaire.

3. Pour accorder plus de valeur aux aliments

Lorsqu’on achète les aliments tout emballés sur les tablettes d’un supermarché, c’est parfois difficile pour les enfants de concevoir qu’ils viennent de la terre. À l’inverse, quand les enfants font de l’autocueillette, ils réalisent que les aliments ne «poussent» pas sur les étals des supermarchés! Qu’il faut les cultiver avec soin pour avoir la chance de s’en nourrir.

Bien qu’elle soit une activité plaisante, les enfants fourniront tout de même un effort pour remplir leur panier de fraises ou leur sac de pommes. Naturellement, ils assimilent l’idée que des gens ont travaillé pour cultiver les aliments qui se retrouvent dans leur assiette. Après les avoir cueillis eux-mêmes et avoir observé le travail aux champs, les aliments ne sont plus sans histoire. Ils prennent une nouvelle valeur aux yeux des enfants. Gageons qu’il s’agit d’une étincelle pouvant allumer un début de conscience envers le gaspillage alimentaire. Par une activité plaisante, on accompagne les enfants sur le chemin de la diversité alimentaire ET on fait quelques pas dans celui de la consommation responsable.

4. Pour donner le goût de cuisiner

Après avoir joyeusement rempli des paniers de bonnes victuailles fraîchement cueillies, place aux tartes, aux salades, aux confitures et autres délices maison préparés avec l’aide des petites mains des enfants. La suite logique à une activité d’autocueillette, c’est de cuisiner avec les enfants! Des petites mains qui ont pris plaisir à cueillir et à cuisiner auront sans doute hâte de tenir la cuillère pour goûter aux plats qu’elles auront préparés!

5. Pour créer de savoureuses traditions

Cueillette des petits fruits entre amis, pique-nique dans les champs avec les grands-parents, cuisine avec les cousines : tant de souvenirs associés aux activités d’autocueillette pouvant devenir de savoureuses traditions à cultiver précieusement!

L’autocueillette, ce n’est pas juste pour les fraises ou les pommes! On peut cueillir toutes les baies (framboises, bleuets, cerises…), des légumes (tomates, poivrons, concombres et plus). Durant l’automne, on peut cueillir des raisins, des courges et citrouilles. Utilisez les exemples de liens placés dans les ressources ci-dessous pour trouver des établissements qui ouvrent leurs portes à l’autocueillette et surveillez les fermes qui accueillent les cueilleurs dans votre région.

Date de publication: juin 2014

Ressources

Exemples de ressources pour trouver des lieux pour les activités d’autocueillette:

  1. Les fraîches du Québec : fraisesetframboisesduquebec.com/fraiches_fr/kiosques_et_autocueillette
  2. Pomme du Québec : lapommeduquebec.ca/autocueillette
  3. Autocueillette.com : www.autocueillette.com
  4. Produits de la ferme : http://www.produitsdelaferme.com/fr/activites_evenements/route_marche.php
  5. Terroir et saveurs : www.terroiretsaveurs.com/activites.html

Références