Comment agir aux repas avec un enfant de petit poids ou en embonpoint?

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Doit-on nourrir différemment un enfant s’il est plus petit ou plus gros que les autres? Voici comment agir aux repas afin de l’aider à développer de bonnes habitudes alimentaires et sa confiance en lui.

Les enfants respectent naturellement leur faim

Naturellement, un enfant a tendance à manger les quantités nécessaires pour soutenir son propre rythme de croissance et atteindre le poids qui est normal pour lui. Votre rôle est de lui fournir un environnement favorable à l’acquisition de saines habitudes alimentaires et de lui permettre de respecter ses signaux de faim et de satiété.

Peu importe le poids d’un enfant, la stratégie aux repas demeure la même, c’est-à-dire lui donner la possibilité de manger en fonction de sa faim. C’est la meilleure façon de s’assurer qu’il comble ses besoins en énergie.

Le repas avec un enfant en embonpoint

Questionnez l’enfant sur son appétit au moment de le servir. Servez-le en fonction de sa faim et offrez-lui tous les aliments prévus au menu. Il faut éviter de contrôler les quantités qu’il mange en le restreignant, car cela pourrait dérégler sa capacité naturelle à reconnaître les besoins de son corps. S’il a encore faim après une première assiette, il devrait avoir droit à une deuxième portion du mets principal. Seul le dessert doit être limité à une portion, et ce, pour tous les enfants : chacun a droit à UNE portion.

Parents, ne mettez jamais votre enfant au régime. Cela dérouterait son contrôle naturel de faim et de satiété en plus de menacer sa santé. Les enfants sont en pleine croissance. Ils ont besoin d’énergie et de tous les nutriments que leur apportent les aliments. Introduire certains changements aux habitudes alimentaires de toute la famille est généralement la meilleure façon de viser un poids santé.

Finalement, il faut absolument éviter de faire des commentaires à l’enfant en lien avec son poids. Son estime de soi est très fragile.

Le repas avec un enfant que vous jugez de petit poids 

Au moment de le servir, demandez-lui s’il a une petite ou une grosse faim. Laissez-le vous guider pour déterminer la taille de ses portions. Il ne faut pas lui imposer de grosses portions ni le forcer à manger, et encore moins à finir son assiette. Laissez toujours l’enfant être à l’écoute de sa faim, sans émettre de commentaire. Évitez de le féliciter s’il mange une certaine quantité ou s’il termine son assiette. Il pourrait commencer à manger plus dans l’unique but de vous plaire, en s’éloignant des besoins de son corps.

Si l’enfant a encore faim après avoir terminé son assiette, il peut avoir une deuxième portion du mets principal, au même titre que les autres enfants. Quant au dessert, il respecte les mêmes principes que ses amis, et a droit à une seule portion.

 

Date de modification: 26 février 2013