Comment choisir le yogourt pour les enfants ?

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Au déjeuner, au dessert ou en collation, le yogourt est un incontournable dans l’alimentation des enfants. Les yogourts les mieux adaptés pour eux sont relativement gras, peu sucrés, riche en calcium et, si possible, enrichis de vitamine D. Voici comment faire les meilleurs choix parmi la vaste gamme sur le marché.

 

 

 

Comment choisir? 

Par portion de 175g

Maximum 20 g de sucres

Au moins 2% de matières grasses

Les sucres naturels du yogourt comptent pour environ 8 g dans une portion de 175 g. Le reste des sucres du yogourt provient du sucre ajouté (sucre raffiné et/ou celui des fruits). Dans un yogourt renfermant 20 g de sucres, il peut donc y avoir jusqu’à l’équivalent de 3 c. à thé (15 ml) de sucre ajouté. Et ce sont pourtant les moins sucrés sur le marché ! Voilà pourquoi vous gagnez à offrir du yogourt nature aux enfants, quitte à y ajouter vous-même 1/2 ou 1 c. à thé (5 ml) de sirop d’érable ou de miel par portion.

Privilégiez le yogourt nature auquel vous ajoutez à votre guise des fruits frais, surgelés ou en purée. Rappelez-vous que les fruits présents dans les yogourts commerciaux aux fruits n’y sont pas en quantité suffisante pour compter pour une portion. Autre truc : mélangez un peu de votre yogourt préféré à du yogourt nature. Vous obtiendrez la saveur désirée, mais une fraction du sucre. Les enfants l’aiment tout autant et s’habituent ainsi à des aliments peu sucrés.

Qu’il s’agisse de yogourt ordinaire ou de yogourt grec, choisissez celui contenant au moins 2 % de matières grasses, et même plus pour les touts-petits. Il existe du yogourt jusqu’à 10% de matières grasses qui leur convient parfaitement. Les enfants ont besoin de beaucoup d’énergie pour grandir et se développer de manière optimale. Évitez donc les yogourts allégés.

Yogourt sans sucre ?

Mis à part le yogourt nature, la plupart des yogourts peu sucrés sont malheureusement additionnés d’un ou plusieurs substituts de sucre (aspartame, acésulfame potassium, sucralose, etc.). Ces ingrédients ne conviennent pas aux jeunes enfants. Premièrement, parce que les enfants ont besoin d’énergie. Et deuxièmement parce que les substituts de sucre entretiennent l’attrait pour la saveur sucrée au lieu d’aider les enfants à apprécier des aliments moins sucrés.

Ajouts utiles?

Les probiotiques contribuent au bon fonctionnement du système digestif et du système immunitaire des enfants. Cela dit, considérant les quantités présentes dans le yogourt, il ne faut pas espérer de miracle de leur part. Ils peuvent toutefois aider à l’équilibre de la flore intestinale des enfants lorsqu’ils en mangent chaque jour.

Les oméga-3 (comme l’ADH) contribuent à la croissance des enfants et au développement de leur cerveau, notamment. Les yogourts qui en sont enrichis sont intéressants, mais il ne faut pas perdre de vue qu’ils n’arrivent qu’à la cheville des poissons gras tels que le saumon et la sardine en termes d’oméga-3.

Plusieurs yogourts sont maintenant enrichis en vitamine D. C’est une bonne nouvelle! Le calcium a justement besoin de cette vitamine pour être assimilé dans l’organisme. Privilégiez donc ces produits.

Fromage frais vs yogourt

Appliquez les mêmes critères de sélection aux fromages frais (ex: Minigo). Ils renferment généralement plus de 2% de matières grasses et sont une bonne source de calcium, ce qui fait d’eux une bonne option.

 

Date de publication: janvier 2014