Comparaison des papiers de cuisson

Par Christina Blais, M.Sc., Dt.P.collaboration spéciale

Cet article présente un tableau qui permet de bien cerner, d’un coup d’œil, les principales utilisations des différents papiers de cuisson.

Comparaison des utilisations des différents papiers de cuisson

  Papier d’aluminium ordinaire ou antiadhésif Papier ciré Papier parchemin
Cuire en papillote Oui Non Oui
Chemiser les plaques à biscuits et à cuisson Oui (préférez le papier aluminium antiadhésif) Non Oui
Chemiser le fond des moules à gâteau Oui (préférez le papier aluminium antiadhésif) Oui Oui
Protéger contre le brunissement au four Oui Non Non
Cuire au four à micro-ondes Non Oui Oui
Conserver les aliments chauds (ex. : pièces de viande en attente) Oui Non Non
Envelopper les aliments pour la congélation Oui (préférez le papier aluminium antiadhésif) Non Non
Séparer les aliments pour la congélation Oui (préférez le papier aluminium antiadhésif) Non (tendance à coller) Oui

Qu’en est-il des tapis de silicone

Les tapis de silicone (le Silpat par exemple) sont plus dispendieux à l’achat, mais plus économiques à long terme que le papier parchemin ou le papier aluminium antiadhésif, pour chemiser les plaques à cuisson. Fait de silicone à 100 %, ces tapis peuvent être réutilisés des milliers de fois. Choisissez de préférence les tapis qui résistent à 260 °C (500 °F) et plus (recherchez cette information sur l’emballage au moment de l’achat).

 

Date de publication: mai 2014

Références

  • Tiré des chroniques alimentaires sur Ricardocuisine.com
  • Brown A. (2004). Understanding food principles and preparations. Éditions Wadsworth.