Comportements des enfants à table

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Le moment des repas avec les enfants n’est pas toujours de tout repos. Qu’ils débordent d’énergie ou qu’ils soient fatigués, les tout-petits ont parfois du mal à rester sagement assis et à manger proprement. À quoi peut-on s’attendre des enfants à table? Que peut-on exiger d’eux?

Assis… pas toute la vie

Il est important d’avoir des attentes réalistes : 10-15 minutes, c’est le temps assis que l’on peut espérer avec la plupart des tout-petits. Dites-vous qu’il vaut mieux avoir un repas court et agréable, qu’un repas long et pénible. Vous pourrez prolonger le moment du repas à mesure que votre enfant grandit.

Développez une vision à long terme : faites en sorte, dès aujourd’hui, que votre enfant apprécie le moment du repas. Il faut établir une base solide pour des repas en famille harmonieux en donnant envie à tous les membres de la famille de se réunir!

La permission de se lever

Une fois que le temps jugé adéquat pour le repas est écoulé, permettez à votre enfant de quitter la table. Dites-lui clairement que vous lui donnez la permission, afin qu’il apprenne à la demander en vieillissant. Invitez-le à revenir s’asseoir pour le dessert, s’il y en a un au menu. Ne le laissez pas faire plusieurs allers et retours à la table.

Discipline positive

Pour apprendre à votre enfant à bien se comporter à table, dites-lui clairement ce que vous attendez de lui : rester calmement assis les fesses sur la chaise, essuyer ses mains avec une débarbouillette plutôt qu’avec son chandail, attendre son tour pour parler, demander la permission pour sortir de table, etc.

Employez la forme positive pour donner des consignes, par exemple : « Parle doucement svp » plutôt qu’« arrête de crier », ou « utilise ta fourchette » plutôt que « ne mange pas avec tes doigts ».

Soulignez chacun de ses bons comportements : « bravo, tu as utilisé la débarbouillette pour essuyer tes doigts! ».  Utilisez les punitions avec modération. Le renforcement positif est plus efficace… et bien meilleur pour la bonne humeur.

Les dégâts

Manipuler des ustensiles s’apprend. Votre enfant a besoin d’entraînement. Tenir une cuillère ou une fourchette dans sa main est une chose. L’apporter à sa bouche, sans en renverser tout le contenu, en est une autre! Les dégâts font partie de ses tentatives pour réussir. Le chemin menant vers l’autonomie est salissant. 😉

Votre enfant développe ses habiletés motrices progressivement. En théorie, voici ce qu’il devrait être capable de faire à différents âges :

Âge Habiletés motrices
Vers 1 à 2 ans boire dans un verre, surtout s’il y en a peu dedans
Vers 2 ans manger avec une cuillère appropriée pour l’âge
Vers 3 ans manger avec une fourchette appropriée pour l’âge
Vers 4 ans manger proprement
Vers 6 ans utiliser le couteau pour couper certains aliments

Les dégâts dus aux apprentissages sont normaux. Ils exigent votre compréhension et votre patience. Cela dit, il y a une différence entre échapper maladroitement de la nourriture et en jeter délibérément par terre. N’acceptez pas ce comportement. Retirez l’assiette de votre enfant s’il lance de la nourriture et il comprendra rapidement. Selon son âge, vous pouvez même lui demander de vous aider à nettoyer.

Les comportements de votre enfant à table s’amélioreront avec le temps et avec sa maturité. D’ici là, patience et constance sont les mots-clés. Comme dans les autres sphères de son éducation!

 

Date de publication: avril 2015