Compressions budgétaires et qualité alimentaire

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

La mission du service de garde est d’offrir aux enfants des repas et collations sains, nutritifs et appétissants. Les compressions budgétaires vous imposent un défi? Voici des conseils pour optimiser votre budget alimentaire.

Le choix des aliments

Afin de respecter un budget alimentaire, il faut choisir judicieusement les aliments. Pour offrir aux enfants ce qu’il y a de mieux, misez sur les aliments peu coûteux à valeur nutritive élevée. Payez pour la qualité!

Des sources de protéines variées

La viande est plus chère que ses substituts qui sont tout aussi intéressants. Pour équilibrer les coûts de votre menu, intégrez régulièrement des sources de protéines comme les œufs, les légumineuses, le tofu et le poisson en conserve. Le site de la Fondation OLO contient plusieurs recettes à base de ces aliments qui pourraient vous inspirer.

Une autre option est d’offrir la viande en plus petite quantité en la combinant à une source de protéine végétale au même repas. Par exemple, de la viande et du tofu ou de la viande et des lentilles. Voici un article pour vous inspirer.

Des légumes économiques

Le prix des légumes varie en fonction des saisons. Faites des substitutions dans vos recettes afin d’intégrer les légumes au meilleur prix.

Les pommes de terre, les carottes, les betteraves, le navet, le chou et les tomates en conserve sont généralement économiques toute l’année. Mettez-les en valeur dans votre menu.

Des produits céréaliers à grains entiers

La plupart des produits céréaliers à grains entiers sont aussi abordables que leurs équivalents raffinés. Plus de fibres pour le même prix, le choix est facile! En plus, les fibres rendent les aliments plus rassasiants. Il en faut donc moins pour combler la faim.

L’avoine, le pain de blé entier, la farine de blé entier et le riz brun sont des aliments à intégrer à votre menu régulièrement pour combler les besoins en énergie des enfants, sans compromis, à petit prix!

S’organiser

Au-delà du choix des aliments, optimiser les méthodes de travail permet de réaliser des économies. Que ce soit une économie de temps ou d’aliments, au bout du compte, c’est de l’argent.

Élaborer un menu cyclique

Élaborer un menu semaine après semaine exige beaucoup de temps. Rentabiliser ce travail en élaborant un menu cyclique de 4 à 6 semaines permet une économie de temps, de même qu’une meilleure gestion des achats. Voici un survol des principales étapes pour le développer.

Adopter la standardisation de recettes

Une recette standardisée est une recette qui, chaque fois qu’elle est répétée dans les mêmes conditions, donne un résultat identique.

La standardisation de recettes permet d’assurer un meilleur contrôle de la production alimentaire et par le fait même, un meilleur contrôle des coûts de production. Elle permet de mieux planifier les achats et de limiter les pertes ou le gaspillage, puisque le rendement des recettes est prévisible. Pour en savoir plus sur la standardisation de recettes, consultez ce document.

 

Pour certains enfants, les repas et collations pris au service de garde sont ceux qui leur offrent les aliments les plus sains de leur journée. Ils sont aussi une occasion unique pour faire des découvertes alimentaires. Respecter le budget alloué à l’alimentation sans compromettre la qualité de votre menu est certainement un défi… que vous réussirez à relever!

 

Date de publication: septembre 2016

Références