Dépister le diabète chez les enfants

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Quand on entend le mot « diabète », on pense tout de suite au sucre. « Cet enfant a mangé trop de sucre, c’est pourquoi il est devenu diabétique. » Faux. Qu’en est-il vraiment du diabète? Peut-on prévenir ou guérir le diabète? Comment reconnaître les symptômes chez les tout-petits? Et surtout, quoi faire lorsqu’on pense qu’un enfant présente des symptômes du diabète?

Glucides, glucose, énergie!

Pour bien fonctionner, notre corps a besoin de glucides. On les trouve entre autres dans le sucre, le miel, le sirop d’érable, les jus et les boissons gazeuses, mais aussi les fruits, les féculents (pain, pâtes alimentaires, pommes de terre, quinoa, céréales à déjeuner…), le lait, le yogourt et les légumineuses.

Lorsque les glucides sont digérés, ils se transforment en glucose. Le glucose est le carburant de premier choix pour les cellules de notre corps et de notre cerveau. Les glucides sont donc importants dans notre alimentation, parce qu’ils se transforment en glucose. Donc, même les enfants diabétiques ont besoin de glucides pour bien grandir et fonctionner.

Que se passe-t-il quand on a le diabète?

Pour entrer dans nos cellules et ainsi fournir au corps toute l’énergie dont il a besoin, le glucose a besoin d’aide. C’est l’insuline, une hormone produite par le pancréas, qui sert de clé pour laisser entrer le glucose dans les cellules. L’insuline gère donc la glycémie, c’est-à-dire la quantité de glucose dans le sang. Il arrive parfois que l’insuline ne soit plus produite par le pancréas (diabète de type 1) ou qu’elle ne joue plus bien son rôle (diabète de type 2). Alors, la quantité de glucose dans le sang augmente, causant différents symptômes. C’est ce qui donne le diabète.

Il existe deux principaux types de diabète :

  • Type 1 –il se déclare surtout chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes
  • Type 2 –il affecte surtout les adultes, mais touche de plus en plus les enfants et les adolescents obèses

Peut-on prévenir et guérir le diabète chez les enfants?

Diabète de type 1– Malheureusement, à ce jour, on ne peut ni prévenir ni guérir le diabète de type 1. Les études s’entendent pour dire que le diabète de type 1 est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que, dans cette maladie, le corps détruit lui-même les cellules du pancréas qui produisent l’insuline.

Diabète de type 2 – Chez les enfants comme chez les adultes, le diabète de type 2 peut être prévenu ou retardé. Comment? En adoptant de saines habitudes alimentaires et faire de l’activité physique pour éviter la prise de poids. Le surpoids, certains traits génétiques ainsi qu’un environnement favorisant l’inactivité et la surconsommation alimentaire comptent parmi les facteurs pouvant mener au diabète de type 2.

Comment savoir si un enfant est atteint de diabète?

Les premiers symptômes apparaissent souvent de manière brutale dans le diabète de type 1. L’apparition des symptômes dans le diabète de type 2 se fait de façon plus graduelle. Dans les deux cas, les symptômes sont la conséquence d’une trop grande concentration de glucose dans le sang, qu’on appelle « hyperglycémie ». Les principaux changements observés chez l’enfant diabétique visent l’urine, l’alimentation, le poids et le niveau d’énergie.

Urine

  • L’enfant urine beaucoup, plus qu’à l’habitude, et souvent.
  • L’enfant se lève la nuit pour uriner ou peut recommencer à mouiller son lit.

Alimentation

  • L’enfant a très faim et peut manger de façon exagérée, mais il peut aussi conserver un appétit normal.
  • L’enfant ressent une soif intense.

Poids et énergie

  • Le poids de l’enfant change (perte ou gain).
  • L’enfant ressent une fatigue et une faiblesse importantes.

Si un enfant présente ces symptômes du diabète, les parents doivent consulter leur médecin de famille ou pédiatre. Le médecin sera en mesure de faire les tests appropriés pour dépister le diabète chez l’enfant. Une simple goutte de sang prélevée sur le bout du doigt de l’enfant suffira pour vérifier si la quantité de glucose est anormalement élevée. À un stade plus avancé, les symptômes s’aggravent dans les deux types de diabète. L’enfant peut :

  • Être nauséeux
  • Vomir
  • Avoir des douleurs abdominales
  • Être déshydraté
  • Avoir une haleine fruitée ou sucrée

Si l’enfant présente ces symptômes en plus des autres symptômes mentionnés plus haut, il doit être immédiatement amené à l’hôpital. Sinon, la situation peut vite se détériorer : respiration difficile, trouble de la conscience ou coma.

Enfin, l’annonce du diagnostic demandera plusieurs changements au mode de vie de la famille. Le personnel du service de garde devra aussi s’adapter. Mais dans un cas comme dans l’autre, des professionnels de la santé sont là pour vous aider à apprivoiser cette nouvelle réalité.

 

Date de modification: 9 mai 2013

Ressources

Références

  • Association canadienne du diabète. (2013). Clinical Practice Guidelines. Repéré au http://guidelines.diabetes.ca/
  • Association canadienne du diabète. (2013). DiabetesFacts. Repéré au http://www.diabetes.ca/diabetes-and-you/what/facts/
  • Diabète Québec. (2009). Qu’est-ce que le diabète? Repéré au http://www.diabete.qc.ca/html/le_diabete/type1.html
  • Diabète Québec. (2009). Le diabète de type 2.Repéré au http://www.diabete.qc.ca/html/le_diabete/type2.html
  • Geoffroy L. et Gonthier M., (2012). Le diabète chez l’enfant et l’adolescent 2e édition. Montréal : Éditions du CHU Ste-Justine.
  • Turgeon J, Bernard-Bonin AC, Gervais P, Ovetchkine P et Gauthier M. (2008). Dictionnaire de thérapeutique pédiatrique Weber (2e édition). Montréal : Gaëtan Morin Éditeur – Chenelière Éducation.
  • Kliegman RM, Marcdante KJ, Jenson HB, Behrman RE. (2005). Nelson Essential of Pediatrics (5eédition). Philadelphie : W.B. Saunders Company.