Le poids de l’enfant, source d’inquiétudes

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Le poids d’un enfant doit-il vous préoccuper? Pourquoi est-il si différent d’un enfant à l’autre? Un mot qui aide à comprendre, à accepter et à bien agir : diversité. Qu’il soit plus petit ou plus gros que la moyenne, le poids de l’enfant ne devrait jamais influencer votre interaction avec lui.

Qu’est-ce qu’un poids « normal »?

Le poids « normal » n’est pas le même pour tous les enfants. Durant la petite enfance, les enfants ont un rythme de croissance très rapide, mais chacun grandit à son rythme. Un enfant peut être plus petit, plus lourd, plus potelé ou plus léger que d’autres enfants de son âge et c’est tout à fait normal. Généralement, il se développe tout en demeurant sensiblement au même percentile sur les courbes de croissance. De petites variations sont normales, et elles surviennent surtout au cours des deux premières années de vie (et ensuite à l’adolescence).

Y a-t-il un réel problème de poids?

De nombreuses mesures échelonnées sur plusieurs mois sont nécessaires, pour détecter une quelconque anomalie. Un seul point sur une courbe de croissance ne permet pas de tirer une conclusion sur la « normalité » du poids d’un enfant. Et souvenez-vous qu’un médecin, une nutritionniste ou un autre professionnel de la santé qualifié sont les mieux placés pour interpréter des résultats et examiner d’autres paramètres.

Ne donnez pas trop de poids au poids

Il ne faut pas accorder trop d’importance au poids et à la silhouette, car cela risque d’engendrer des préoccupations non justifiées ou exagérées dans l’entourage de l’enfant. On évite surtout d’en parler devant les enfants. Ils construisent leur estime d’eux-mêmes et ce n’est pas le moment de la compromettre avec des remarques blessantes.

Éducatrices, évitez même de discuter du poids de l’enfant avec les parents. Ce sujet risque de les inquiéter ou de les irriter inutilement. Toutefois, si l’enfant mange très peu et se montre difficile envers la nourriture, parlez-en. Ensemble, parents et éducatrices, discutez de l’attitude observée à la maison et à la garderie, et envisagez ensemble les solutions. En ce qui a trait à la responsabilité de surveiller la croissance de l’enfant et d’évaluer s’il est nécessaire de rencontrer une nutritionniste, elle revient aux parents et au pédiatre.

Souvenez-vous que le poids n’est pas le seul déterminant de la santé. Au contraire, le fait de bien manger, d’être actif et de dormir suffisamment influence l’état de santé, indépendamment du poids.

Aux repas, faites confiance à l’enfant

Naturellement, l’enfant a tendance à manger les quantités nécessaires pour soutenir son propre rythme de croissance et atteindre le poids qui est normal… pour lui. Le rôle des adultes qui l’entoure est de lui fournir un environnement favorable à l’acquisition de saines habitudes alimentaires et de lui permettre de respecter ses signaux de faim et de satiété.

Peu importe le poids de l’enfant, vous devez appliquer la même stratégie au repas, c’est-à-dire lui donner la possibilité de manger en fonction de sa faim. C’est la meilleure façon de s’assurer qu’il comble ses besoins en énergie et autres nutriments dont il a besoin pour bien grandir.

 

Date de modification: 26 février 2013