Le sucre au menu des enfants

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Pendant que les enfants sont jeunes et qu’ils développent leurs goûts, c’est le meilleur moment pour les aider à apprécier les aliments peu sucrés. En tant que milieu exemplaire, le milieu de garde devrait minimiser la présence de sucre ajouté au menu des enfants.

Sucre naturellement présent vs sucre ajouté

Certains aliments contiennent naturellement des sucres. C’est le cas des fruits, des légumes, du lait et du yogourt nature par exemple.

Les sucres ajoutés se retrouvent quant à eux dans la majorité des aliments transformés. Ils sont mentionnés dans la liste des ingrédients. Les boissons aux fruits, les pâtisseries, les céréales à déjeuner, les barres de céréales, le ketchup, les biscuits, les bonbons, les fruits en conserve dans le sirop et les yogourts aromatisés en contiennent de grandes quantités.

Plusieurs aliments qui n’ont pas un goût sucré contiennent aussi des sucres ajoutés «cachés» comme les bouillons commerciaux, les sauces et les pains tranchés.

Même s’ils ne contiennent pas de sucre ajouté, les jus de fruits (100% fruits) sont plus concentrés en sucre que les fruits entiers et leur sucre est absorbé rapidement parce qu’ils ne contiennent plus de fibres.

Les dangers du sucre ajouté

Les sucres ajoutés ne sont pas essentiels. Leur présence dans l’alimentation des enfants devrait être minime. Trop de sucre est mauvais pour leurs dents, mais aussi pour leur santé à court et à long terme. Un excès de sucre pourrait augmenter ses risques de souffrir d’obésité et de diabète de type 2, entre autres.

Une question d’habitude

Les enfants aiment naturellement les saveurs sucrées. Plus on leur offre des aliments sucrés, plus ils développent une préférence pour le sucre, et cette préférence risque de persister toute leur vie. Il faut les habituer à développer leur goût pour les aliments peu sucrés dès leur plus jeune âge.

Réduire le sucre au menu

  • Cuisiner des repas et des collations maison.

Limiter les aliments transformés offerts aux enfants est l’une des meilleures façons de réduire la quantité de sucre ajouté de leur alimentation.

  • Réduire la quantité de sucre des recettes.

Le site de Nos petits mangeurs contient plusieurs recettes de pains et de muffins contenant peu de sucre, ainsi qu’un article pour vous aider à adapter vos recettes.

  • Privilégier l’eau et le lait non aromatisé.

Même s’il est fait à 100 % de fruits, le jus contient beaucoup de sucre. Il est préférable de ne pas l’offrir au service de garde, considérant que les enfants en boivent peut-être à la maison.

  • Offrir un dessert nourrissant et peu sucré.

Il n’est pas nécessaire d’offrir un dessert à tous les repas. Lorsqu’il est au menu, il devrait la plupart du temps être à base de fruits, de yogourt, de fromage, de lait ou de céréales entières (muffins et biscuits maison peu sucrés).

  • Choisir la version moins sucrée.

Privilégiez le yogourt nature, les compotes de fruits non sucrées, les céréales à déjeuner peu sucrées, etc. plutôt que leur équivalent qui contiennent beaucoup de sucre.

Viser des principes en harmonie

Certains parents font des efforts à la maison pour diminuer la quantité de sucre de l’alimentation de leur enfant. Si au milieu de garde, les enfants mangent des aliments contenant très sucrés, ils auront moins d’intérêt pour les aliments offerts à la maison, ce qui est très fâchant pour ces parents.

L’inverse est aussi vrai. Pour certains enfants, les repas et collations pris au service de garde sont ceux qui leur offrent les aliments les plus sains de leur journée. En leur offrant un menu contenant peu de sucre ajouté, vous démontrez aux parents que leur enfant apprécie cela et vous les encouragez à faire de même à la maison.

 

Un menu contenant peu de sucre ajouté est loin d’être un menu sans saveurs. Au contraire, ça permet d’apprécier la vraie saveur des aliments sans qu’elle soit constamment masquée par un goût sucré!

 

Date de publication: septembre 2016

Références