Les allergies alimentaires

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Un diagnostic d’allergie alimentaire est un événement stressant pour l’enfant allergique et son entourage. Beaucoup de questions surgissent. Quoi manger? Quoi éliminer de son alimentation? Comment réagir en cas de réaction allergique? Nous vous aiderons à mieux comprendre et reconnaître les allergies alimentaires. Suivez le guide!

Une allergie alimentaire, c’est quoi?

Une allergie alimentaire, c’est une hypersensibilisation ou sensibilité excessive du système immunitaire aux protéines d’un aliment. Le corps reconnaît ces protéines comme des ennemies et les combat. C’est ce qui déclenche les réactions allergiques. Les protéines qui provoquent des réactions allergiques sont appelées allergènes. Les dix allergènes les plus courants au Canada sont :

  • arachides
  • noix (amandes, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix macadamia, pacanes, pignons, pistaches et noix de Grenoble)
  • blé
  • graines de sésame
  • lait
  • œufs
  • fruits de mer (poissons, crustacés et mollusques)
  • moutarde
  • soya
  • sulfites (substances présentes naturellement dans les aliments et les organismes ou utilisées comme agents de conservation)

D’autres aliments peuvent aussi déclencher des allergies. Contrairement aux allergies alimentaires, les intolérances alimentaires, elles, sont causées par les sucres des aliments. Leurs symptômes sont beaucoup moins graves.

Sensibilisation = réaction!

On ne naît pas allergique. On le devient. Les allergies alimentaires se développent habituellement après un premier contact avec un allergène. L’enfant est d’abord sensibilisé à l’allergène. Son corps crée des anticorps sans nécessairement déclencher une réaction allergique. Mais ses anticorps sont prêts à combattre l’allergène la prochaine fois que l’enfant viendra en contact avec l’aliment problématique. Il arrive aussi parfois que la première réaction soit si faible qu’elle passe inaperçue. Il faut être vigilant, car d’infimes traces peuvent causer une réaction allergique.

Symptômes d’une réaction allergique

Les réactions allergiques se déclenchent souvent rapidement après un contact avec l’allergène (de quelques minutes à deux heures après), et peuvent parfois réapparaître de façon spontanée après quelques heures (8 heures). Le délai de réaction varie d’une personne à l’autre, selon la sévérité de l’allergie. Voici les principaux symptômes associés aux allergies :

Parties touchées

Symptômes

Nez, oreilles et gorge
  • Yeux, lèvres et langue enflés et qui picotent
  • Gorge serrée (difficulté à avaler)
  • Bouffées de chaleur
  • Yeux qui pleurent
  • Éternuements, congestion, nez qui pique et coule
  • Goût métallique dans la bouche
Respiration
  • Respiration entravée/difficile ou sifflante
  • Difficulté à parler
  • Voix rauque
  • Toux
Estomac
  • Douleur à l’estomac, crampes
  • Nausée
  • Vomissement
  • Diarrhée
Peau
  • Boutons
  • Démangeaisons
  • Enflure ou urticaire (plaques blanches en relief et rougeurs)
  • Chaleur
  • Pâleur ou couleur bleutée
Sensation générale
  • Faiblesse, étourdissements, vertige, perte de conscience (chute de pression)
  • Accélération ou irrégularité du rythme cardiaque
  • Sentiment d’échec
  • Anxiété, détresse
  • Crampes utérines
  • Mal de tête
  • Convulsions

Une réaction anaphylactique ou anaphylaxie, c’est une réaction allergique grave, exagérée et rapide. Deux symptômes particulièrement graves y sont associés : la respiration entravée et la chute de pression (choc anaphylactique). Lorsqu’ils surviennent, il faut agir rapidement. Les enfants peuvent avoir de la difficulté à trouver les mots pour décrire leur réaction allergique. Ils peuvent dire qu’ils ont une drôle de sensation dans la bouche, la langue qui pique ou un bourdonnement dans les oreilles par exemple. Soyez à attentif.

Quoi faire en cas de réaction allergique?

Ne paniquez surtout pas. Suivez ces procédures dès l’apparition des premiers symptômes graves :

Enfant connu à risque d’allergie

  1. À l’aide de l’auto-injecteur, administrez l’adrénaline sur le côté extérieur de la cuisse. Vous trouverez deux vidéos explicatives à la section Ressources plus bas.
  2. Couchez l’enfant sur le dos, les jambes surélevées, ou sur le côté s’il vomit.
  3. Appelez les secours (911) le plus rapidement possible. Précisez qu’un enfant fait une réaction anaphylactique et demandez une ambulance.
  4. Donnez une deuxième dose d’adrénaline cinq minutes après la première si :
    1. l’état de l’enfant se détériore;
    2. la situation ne s’est pas améliorée et les secours ne sont pas arrivés dans les dix minutes suivant la première dose.
  5. Notez le nombre de doses, l’heure des injections et l’évolution des symptômes. Remettez ces informations aux secours.
  6. À l’arrivée des secours, accompagnez l’enfant en ambulance au centre hospitalier le plus près. L’enfant sera gardé en observation à l’hôpital au moins huit heures. Ce délai est nécessaire même si les symptômes disparaissent après l’injection d’adrénaline. Cette mesure de précaution vise à surveiller une éventuelle réapparition des symptômes.
  7. Si vous n’êtes pas le parent ou la personne responsable de l’enfant, communiquez avec cette personne pour l’aviser de la situation. Restez auprès de l’enfant jusqu’à l’arrivée du parent.

Enfant non connu à risque d’allergie

Généralement, la première réaction allergique d’un enfant non connu comme étant allergique n’est pas anaphylactique. Si elle l’est, appelez sans attendre les secours (911). Mentionnez qu’un enfant fait une réaction anaphylactique et qu’il doit être transporté d’urgence à l’hôpital.

Enfin, peu importe l’ampleur de la réaction allergique, il importe de déceler le ou les aliments qui ont déclenché l’allergie avec l’aide d’un médecin, notamment un allergologue. Il faudra ensuite les éliminer de l’alimentation pour éviter ou prévenir d’autres réactions allergiques à la maison ou en service de garde. Par contre, informez-vous bien avant sur les aliments à éliminer pour assurer une bonne croissance à votre enfant.

 

Date de modification: 19 novembre 2015

Ressources

Livres

  • Dufresne, C. (2009). Vivre avec les allergies alimentaires : un guide complet pour comprendre et prévenir les réactions allergiques. Montréal : Les Éditions La Presse.

Sites Web

Vidéos

Références