Les enfants ont-ils besoin de multivitamines?

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Les vitamines et les minéraux sont essentiels à la croissance des enfants et au bon fonctionnement de leur corps. Leurs besoins peuvent être comblés par les aliments, c’est d’ailleurs la meilleure source de vitamines et de minéraux! Dans ce cas, les Pierrafeu ou toutes autres multivitamines colorées en forme de bonshommes sont-elles réellement nécessaires?

Mon enfant a une alimentation variée

Un enfant en bonne santé qui a une alimentation variée et équilibrée n’a pas besoin de prendre une multivitamine. Cela signifie que s’il mange une variété d’aliments provenant des quatre groupes alimentaires, qu’il mange à sa faim et qu’il grandit normalement, il a certainement tout ce qu’il lui faut.

Mon enfant mange peu varié

Votre enfant refuse de manger plusieurs aliments et il vous inquiète? Avant de penser aux suppléments de vitamines et de minéraux, prenez connaissance des conseils suivants selon la situation qui vous concerne. Parce que rien ne remplace les vrais aliments! Vaut mieux faire preuve d’un peu de patience que se tourner trop rapidement vers les suppléments.

Une pilule pour la santé?

Il serait faux de croire qu’une multivitamine peut compenser de mauvaises habitudes alimentaires. La multivitamine peut combler des carences en vitamines et en minéraux, mais elle n’a aucun pouvoir contre tous les problèmes de santé reliés à une alimentation malsaine, comme l’obésité et le diabète. De plus, on veut éviter de faire croire aux enfants que des pilules peuvent leur assurer la santé.

Enfants à risque de carences

Certains enfants sont plus à risque de carences en vitamines et minéraux, et pourraient bénéficier d’un supplément, soit temporairement ou plus longtemps. Il s’agit des enfants qui ont :

  • une maladie chronique
  • des allergies alimentaires multiples
  • un problème de croissance
  • un trouble alimentaire important
  • une alimentation végétalienne mal équilibrée
  • un très faible appétit
  • une alimentation déséquilibrée

Dans ces cas, le rôle est au médecin ou à la nutritionniste de recommander la prise d’un supplément de vitamines et de minéraux s’il juge que l’enfant en a besoin. La nutritionniste vous aidera aussi à rétablir les déséquilibres alimentaires s’il y a lieu.

Trop de vitamines, ce n’est pas mieux

Une multivitamine est souvent superflue, mais au moins, sachez qu’elle n’est pas dangereuse. Les suppléments « multi » renferment des petites quantités de plusieurs vitamines et minéraux, donc il n’y a pas de risque de surdoses. C’est différent avec un supplément de vitamine ou de minéraux unique, par exemple un supplément de fer ou un supplément de vitamine A. Pris lorsqu’il n’y a pas de besoin, ce type de suppléments peut créer des déséquilibres en nutriments et interagir avec certains médicaments. Une trop grande quantité de vitamines et de minéraux peut même avoir des effets toxiques et nuire au fonctionnement du corps.

Lorsqu’on ne prend pas de supplément, le risque de manger trop de vitamines et de minéraux provenant des aliments est très faible.

Avant de vous diriger vers les multivitamines, interrogez-vous sur la qualité de l’alimentation de votre enfant et ses habitudes de vie pour évaluer si le besoin est réel. Donnez la priorité à la variété. Pour faire le plein de vitamines et minéraux, il n’y a rien de mieux que les aliments.

 

Date de publication: juin 2015

Références

 

  • Bélanger, M. LeBlanc, M-J. Dubost, Mireille. (2015). La nutrition. Chenelière éducation.
  • Kleinman, R. (2009). Pediatric Nutrition Handbook. 6e édition. Elk Grove Village, IL : American Academy of Pediatrics.