Nourrir les poupons de la maison au service de garde

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Chaque bébé développe ses capacités alimentaires à son propre rythme et découvre les aliments selon l’ordre déterminé par ses parents. Il est important d’établir une collaboration avec les parents afin de respecter les habitudes des poupons dont vous prenez soin et pour que les nourrir se déroule de manière agréable.

Connaître les habitudes alimentaires des poupons

Respecter la routine alimentaire de la maison. La routine est importante pour les poupons. Demandez aux parents l’horaire qu’ils suivent pour nourrir leur bébé. En assurant une continuité entre la maison et le service de garde, vous favorisez le confort de bébé à l’extérieur de chez lui.

Respecter la progression alimentaire. L’introduction des nouveaux aliments doit se faire à la maison. Proposez aux parents de remplir un plan alimentaire qui vous indiquera le répertoire alimentaire de leur bébé et les aliments sécuritaires à lui offrir. Posez des questions sur les textures acceptées par leur bébé, ainsi que les quantités qu’il mange habituellement. Cela dit, c’est le bébé lui-même qui aura le dernier mot sur les quantités à chaque occasion de manger!

Attitudes et comportements à adopter

Contact visuel. Nourrir un bébé est un moment privilégié, un geste plein de tendresse. Établissez une relation de confiance en prenant le temps de regarder bébé dans les yeux lorsque vous le nourrissez. Offrez-lui un environnement calme et confortable pour manger, dans la bonne humeur et sans distraction.

Respecter le rythme de chacun. Accordez suffisamment de temps aux repas pour laisser chaque bébé manger à son propre rythme. Ne forcez surtout pas la cuillère pour aller plus vite. Bébé pourrait ainsi associer la nourriture à un moment désagréable.

Écouter les signaux de bébé. Soyez attentif aux signaux de faim et de satiété que vous envoie le bébé que vous nourrissez. S’il tourne la tête, repousse la cuillère avec sa langue ou sa main, ou s’il démontre peu d’intérêt pour la nourriture, c’est que son bedon est plein! Lui seul connaît la quantité dont il a besoin. Il ne faut pas le forcer, utiliser des jeux ou toutes autres formes de pression. La faim et l’appétit d’un bébé varient, et ils peuvent être différents au service de garde et à la maison.

Encourager l’auto-alimentation. Les poupons de plus de 6 mois sont en pleine découverte des aliments. Laissez-les explorer et développer leur autonomie en les incitant à manger avec leurs doigts. Il y aura certainement quelques petits dégâts, ça fait partie du processus d’apprentissage!

 

Tout en respectant les pratiques des parents, vous pouvez les guider à faire l’introduction des aliments complémentaires, les encourager à stimuler leur bébé et leur suggérer des ressources comme le site web Nos petits mangeurs. Pour certains parents, nourrir leur bébé est une source de stress. Considérant votre expérience, vous trouverez certainement les mots pour les rassurer.

 

Date de publication: mai 2015

Références

  • Ministère de la Famille. (2014). Gazelle et potiron : cadre de référence. Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l’enfance.
  • Organisation Mondiale de la Santé. (2014). Alimentation du nourrisson et du jeune enfant.
  • Santé Canada. (2014). La nutrition du nourrisson né à terme et en santé : Recommandations pour l’enfant âgé de 6 à 24 mois. Repéré le 27 avril 2015 à http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/infant-nourisson/recom/recom-6-24-months-6-24-mois-fra.php#q2