Papa s’en mêle!

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Maman est aux fourneaux et Papa au boulot. Vraiment? Fini les stéréotypes! Le père moderne s’implique en cuisine et dans l’éducation alimentaire des enfants. Le partage des responsabilités n’est désormais plus sexiste!

Les mamans sont plus nombreuses sur le marché du travail qu’autrefois. Par conséquent, la conciliation travail-famille représente parfois un défi. Heureusement, Papa vient à la rescousse dans plusieurs foyers. Les papas d’aujourd’hui se considèrent plus présents que jamais selon un sondage de Naître et grandir auprès de 300 pères québécois. Cette présence est bénéfique pour les enfants.

Le père a un rôle tout aussi important que la mère pour éduquer un enfant aux saines habitudes alimentaires.

Papa à table

Selon le sondage de Naître et grandir, 93 % des pères prennent au moins un repas par jour avec leur enfant de moins de 6 ans.

Le repas en famille est un moment d’échange et de partage. En tant que parent, vous êtes le premier et le plus important modèle de votre enfant. Ce que vous mangez, ce que vous dites, vos gestes et vos attitudes influencent les comportements alimentaires de votre enfant. Vous avez un rôle dans la formation de leurs préférences alimentaires. À vous de jouer!

Papa en cuisine

« Pourquoi Papa ne cuisine-t-il pas? »

  • Répondre « car je n’aime pas ça » pourrait vous attirer des ennuis lorsque vous demanderez à votre enfant pourquoi il ne ramasse pas ses jouets.
  • Répondre « je ne sais pas comment » serait un peu gênant.
  • Répondre « c’est pour les filles » est vivement déconseillé!

Maîtriser des compétences de base en cuisine est bien pratique pour subvenir à ses besoins. Si pour certains, la cuisine est une passion, pour d’autres, elle peut être un projet familial, une façon de faire plaisir, de s’impliquer dans l’éducation des enfants ou de partager un héritage culturel. De plus en plus d’hommes cuisinent. Montrez à vos enfants que la cuisine, c’est pour tout le monde!

Papa s’implique

Si votre place n’est pas en cuisine, il y a d’autres façons de vous impliquer à l’égard de l’alimentation :

  • faire les courses,
  • faire la vaisselle,
  • faire manger bébé,
  • participer au repas familial en laissant le cellulaire hors de la table,
  • créer une ambiance agréable aux repas (musique, chandelles, etc.),
  • proposer des idées de recettes.

Faire votre part démontre à vos enfants que la saine alimentation est aussi importante pour vous que pour votre partenaire. À ce sujet, montrez l’exemple en faisant vous-même de bons choix alimentaires. Montrez-lui surtout que bien manger, c’est bon!

Papa complice de Maman

« Avec papa, j’ai deux desserts ». Les règles et permissions doivent être les mêmes avec les deux parents. Manger doit être plaisant, peu importe qui est à table. Les aliments ne sont pas une façon d’attirer la faveur des enfants. Lisez l’article S’entendre à propos de l’éducation alimentaire si vous faites face à des conflits.

Papa est plus autoritaire que maman à table? Lisez l’article Les styles éducatifs en lien avec l’alimentation pour convenir ensemble de la meilleure approche positive à adopter.

 

Être parents, c’est être une équipe. Même si votre implication est différente de celle de votre partenaire, elle est certainement complémentaire. Même si elle est différente de celle des autres parents, elle est sans doute admirable. Parce que votre présence est tout simplement formidable.

 

Date de publication: juin 2016

Références

  • Khandpur, N., et al. (2016). « Diversity in fathers’ food parenting practices: A qualitative exploration within a heterogeneous sample. » Appetite 101: 134-145.
  • Mallan, K. M., et al. (2014). « The role of fathers in child feeding: perceived responsibility and predictors of participation. » Child: Care, Health and Development 40(5): 715-722.
  • Naître et grandir. (2014). Les pères d’aujourd’hui : un sondage exclusif. http://naitreetgrandir.com/blogue/2014/05/20/resultats-sondage/
  • Tanner, C., et al. (2014). « Food, fat and family: Thinking fathers through mothers’ words. » Women’s Studies International Forum 44: 209-219.
  • Szabo, M. K. (2014). « “I’m a real catch”: The blurring of alternative and hegemonic masculinities in men’s talk about home cooking. » Women’s Studies International Forum 44: 228-235.