Planifier un menu à la maison

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Retour du travail, les enfants ont faim, rien de prévu pour le souper, recherche à toute vitesse d’une idée, il manque un ingrédient, saut à l’épicerie, l’heure qui avance… Vous connaissez ce scénario? Rien de mieux que la planification pour l’éviter.

Les avantages de la planification

Oui, ça requiert un certain temps en début de semaine, mais c’est si agréable de cuisiner en ayant tous les ingrédients nécessaires sous la main, d’avoir des restes pour réinventer les lunchs et surtout, de ne pas se demander chaque jour quoi préparer pour le souper. C’est un investissement!

Chacun sa stratégie

Trois étapes : rassembler, bâtir et prévoir

1-   Rassembler les idées :

Objectif : trouver des idées de recettes rapidement

Suggestions pour les bricoleurs

  • Un livre de recettes personnalisé: dans un cartable, insérez des plastiques et des séparateurs pour créer des catégories (pâtes, viandes et volailles, lunchs, poissons, salades, soupes, desserts, etc.). Lorsque vous voyez une recette inspirante dans un magazine, découpez-la pour l’insérer dans votre cartable. Rangez-y aussi toutes les recettes que vous imprimez.
  • Vive les « post-it »! Dans vos livres de recettes, identifiez les recettes que vous souhaitez éventuellement cuisiner avec des papiers autocollants. Il sera beaucoup plus rapide de les retrouver.
  • La pige aux recettes : écrivez sur des bâtons de popsicles le nom des recettes favorites de toute la famille, celles à essayer et celles que vous avez sélectionnées dans vos livres de cuisine. Laissez les bâtons dans un verre. Au moment de prévoir les soupers, les enfants pourront piger des recettes. Lorsque les enfants auront des lunchs, réservez un verre pour des idées de diners.

Suggestions pour les amateurs d’informatique

  • Un livre de recettes sur Excel : si vous avez l’habitude de trouver vos recettes sur le web, cette solution est pour vous. Chaque fois que vous voyez une recette qui vous plaît, copier le lien dans la bonne section de votre document Excel (voici un modèle). Quand le poulet sera en rabais, vous n’aurez qu’à ouvrir l’onglet « Viandes et volailles » pour y choisir une recette.
  • Un calendrier à partager : vous pouvez créer un calendrier Google spécialement pour planifier vos menus. Prêt à recevoir vos idées en tout temps, vous pouvez aussi le partager avec votre conjoint.

2-   Bâtir un menu

Une fois toutes les idées rassemblées, le menu se bâtit beaucoup plus rapidement. Il suffit de piger parmi les idées de recettes bien classées. N’oubliez pas de :

  • consulter la circulaire pour un menu économique,
  • regarder votre agenda pour choisir les recettes en fonction des activités et du temps disponible chaque soir,
  • réserver un souper pour les restes.

Vous pouvez utiliser le même modèle chaque semaine et le remplir, par exemple :

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi

Poulet (entier, poitrine, cuisse)

Sans viande (tofu, œufs, légumineuses) Poisson (frais, surgelé, conserve) Pâtes + source de protéine Souper touski Spécial

Viande rouge (steak, bœuf haché, rôti)

Ex : poulet au four, riz et légumes Ex :croquettes de tofu, cari de lentilles, chili aux haricots rouges Ex : filet de sole et quinoa Ex : pâtes Virginia Beach, macaroni à la viande, spaghettis au thon Ex : omelette, soupe-repas, salade repas, riz à la viande et légumes Ex : pizza maison, quesadilla, burger, grilled-cheese tout garni Ex: bœuf braisé et pommes de terre

Conservez votre menu chaque semaine pour le sortir à nouveau deux semaines plus tard ou à la fréquence désirée.

3-   Prévoir

Penser à :

  • Noter dans le menu les préparatifs à faire la veille. Par exemple, mariner la viande ou dégeler le poisson.
  • Prévoir un repas dont les restes pourront être transformés les soirs où le temps presse.
  • Prendre de l’avance et cuisiner en famille le weekend.
  • Élaborer une liste de suggestions de recettes qui nécessitent peu d’ingrédients pour les soirées où il y a des imprévus (recettes 5-15 et recettes de Ricardo en moins de 30 minutes).

Les premières semaines, vous trouverez peut-être la planification un peu ardue. Avec le temps, ce sera un jeu d’enfant, surtout si vous recyclez vos menus et classez vos idées au fur et à mesure!

 

Date de publication: septembre 2014