Quoi faire si mon enfant a le diabète?

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

Le diagnostic est tombé, votre enfant a le diabète. Cette nouvelle annonce d’importants changements dans la vie de votre enfant et de votre famille. Une adaptation sera aussi nécessaire pour le personnel en service de garde. Nous survolons avec vous les grands principes du traitement du diabète de types 1 et 2.

Objectif du traitement du diabète

Comme tous les autres enfants, l’enfant diabétique a besoin d’énergie sous forme de glucose (sucre). Mais son corps a de la difficulté à utiliser le glucose des aliments. Au lieu d’entrer dans les cellules pour leur fournir de l’énergie, le glucose s’accumule dans le sang. Le traitement pour les deux types de diabète a pour objectif de ramener ou maintenir la quantité de glucose dans le sang à un niveau normal. Il importe que l’enfant respecte avec discipline le traitement médical et alimentaire. Si le diabète est mal contrôlé, le taux de sucre peut régulièrement se retrouver au-dessus ou au-dessous des valeurs visées et causer des complications à long terme. Un diabète mal contrôlé peut affecter plusieurs organes : yeux, reins, cœur et système nerveux.

Mesurer et surveiller le taux de sucre dans le sang

Pour savoir si le diabète est bien contrôlé, on surveille la quantité de glucose (sucre) dans le sang (la glycémie) de l’enfant. On prélève une petite goutte de sang sur le doigt de l’enfant à l’aide d’un autopiqueur. On la dépose sur une bandelette. On insère ensuite la bandelette dans un petit appareil, un glucomètre. Le glucomètre calcule la quantité de glucose dans le sang. Pour les enfants de moins de 5 ans, les valeurs recommandées sont de 5,0 à 10,0 mmol/L.

 

 

 

Vous devez noter le résultat dans un carnet de glycémies avant le déjeuner, le dîner, le souper et au coucher. Ce carnet vous sera utile pour suivre les glycémies de votre enfant. Le médecin et la nutritionniste  s’y référeront aussi pour vérifier ou ajuster le traitement.

Médicaments

Le traitement médical change selon le type de diabète.

Diabète de type 1 – Parents et enfants devront apprendre à faire des injections. Pourquoi? Parce que, dans ce type de diabète, le corps de l’enfant ne produit plus d’insuline. L’enfant devra donc recevoir toute sa vie de l’insuline par injection quelques fois par jour, en fonction des repas, pour que les cellules absorbent le glucose, leur énergie. Les doses injectées seront aussi notées dans le carnet de glycémies.

Diabète de type 2 – Contrairement au diabète de type 1, le corps produit encore de l’insuline. Mais le corps a plus de difficulté à utiliser l’insuline pour faire entrer le glucose dans les cellules. Le traitement du diabète de type 2 passe tout d’abord par le changement des habitudes de vie. Adopter de meilleures habitudes alimentaires, faire régulièrement de l’activité physique et bien gérer son stress aident le corps à mieux utiliser l’insuline. Toutefois, si l’enfant contrôle difficilement son diabète, il peut devoir prendre des médicaments sous forme de comprimés et parfois même de l’insuline par injection.

Alimentation

Une attention particulière doit être portée à la quantité de glucides consommés chaque repas. L’enfant diabétique et sa famille devront donc se familiariser, avec l’aide de la nutritionniste, aux différents aliments qui contiennent des glucides. Voici les principaux :

  • Légumes et fruits : tous les fruits, légumes racines (pommes de terre, patates douces, carottes, betteraves …), pois verts, maïs sucré, courges d’hiver, jus de fruits…
  • Produits céréaliers : pain, céréales à déjeuner, pâtes alimentaires, riz, orge, couscous, boulgour, quinoa, craquelins…
  • Lait et substituts : lait, certaines boissons végétales (soya, amande, riz…), yogourt, kéfir…
  • Légumineuses : pois chiches, lentilles, haricots ainsi que leur purée (houmous, etc.)
  • Autres aliments : sucre, miel, sirop d’érable, bonbons, biscuits, chocolat, gâteaux, boissons sucrées (cocktails de fruits, boissons gazeuses…)…

La quantité de glucides consommée par l’enfant doit être répartie de manière uniforme entre les trois repas (45-75 g) et les collations (15-30 g) de la journée. Les repas et les collations doivent être pris à des heures régulières et bien espacées. Le corps et l’insuline auront ainsi le temps de gérer les glucides consommés. L’alimentation doit aussi rester plaisante et agréable, comme elle le serait pour un enfant non diabétique.

Certaines situations particulières peuvent survenir comme avoir un taux de sucre trop haut ou trop bas avant ou après les repas et les collations. Des précautions liées à l’alimentation sont aussi à prendre quand votre enfant fait du sport, est malade ou participe à des fêtes. Une nutritionniste vous aidera, vous et votre enfant, à bien contrôler le diabète par l’alimentation au quotidien et dans les situations particulières.

Soutien de la famille et du milieu de garde

Avisez les grands-parents, grands frères, grandes sœurs et autres personnes qui s’occupent de votre enfant. Expliquez-leur, à la mesure de leurs capacités, que votre enfant est diabétique et qu’il a de nouveaux besoins. Avoir leur soutien et savoir qu’ils comprennent votre situation vous seront d’une grande aide. Pour les milieux de garde, Diabète Québec a créé un document regroupant des conseils pratiques pour s’occuper d’un enfant diabétique.

Le diabète et les changements qu’il exige ont maintenant un peu moins de secrets pour vous. Prenez un changement à la fois et transformez-le en habitude petit à petit. Faites participer votre enfant le plus possible, pour qu’il apprenne graduellement à gérer le diabète. Et n’oubliez pas : vous n’êtes pas seuls. Une équipe de professionnels de la santé vous aidera vous et votre enfant à apprivoiser et vivre avec le diabète.

 

Date de modification: 9 mai 2013

Ressources

Références

  • Association canadienne du diabète. (2013). Clinical Practice Guidelines. Repéré au http://guidelines.diabetes.ca/
  • Association canadienne du diabète. (2013). Diabetes Facts. Repéré au http://www.diabetes.ca/diabetes-and-you/what/facts/
  • Diabète Québec. (2009). Qu’est-ce que le diabète? Repéré au http://www.diabete.qc.ca/html/le_diabete/type1.html
  • Diabète Québec. (2009). Le diabète de type 2. Repéré au http://www.diabete.qc.ca/html/le_diabete/type2.html
  • Geoffroy L. et Gonthier M., (2012). Le diabète chez l’enfant et l’adolescent 2e édition. Montréal : Éditions du CHU Ste-Justine.
  • Kliegman RM, Marcdante KJ, Jenson HB, Behrman RE. (2005). Nelson Essential of Pediatrics (5eédition). Philadelphie : W.B. Saunders Company.
  • Nolin F et coll. (2009). NUT2041 – Nutrition clinique. Recueil inédit, Université de Montréal.
  • Turgeon J, Bernard-Bonin AC, Gervais P, Ovetchkine P et Gauthier M. (2008). Dictionnaire de thérapeutique pédiatrique Weber (2e édition). Montréal : Gaëtan Morin Éditeur – Chenelière Éducation.
  • Wherrett, D., Huot, C., Mitchell, B., Pacaud, D. (2013). Type 1 Diabetes in Children and Adolescents. Association canadienne du diabète. Repéré au http://guidelines.diabetes.ca/Browse/Chapter34