Quoi penser des huiles en aérosol?

Par Christina Blais, M.Sc., Dt.P.collaboration spéciale

Aérosols, vaporisateurs, enduits… plusieurs mots pour nommer une même chose : les huiles en aérosol. Peu importe leur nom, les mêmes questions demeurent. De quoi sont-elles composées? Qu’en est-il des mentions « arôme de beurre », « pour les grillades » et « sans gras »? Sont-elles sécuritaires? Y a-t-il des risques liés à leur utilisation? Peuvent-elles faire partie d’une saine alimentation? Existe-t-il d’autres options?

Que contiennent les huiles en aérosol?

Premier ingrédient : huile

La majorité des huiles en aérosol sont composées de bons gras : huile d’olive, huile de canola, huile de soya. Toutefois, le type d’huile varie selon le produit. Lisez la liste des ingrédients sur l’étiquette pour en avoir le cœur net.

Léci-quoi?

La plupart des huiles en aérosol contiennent aussi de la lécithine de soya. La lécithine est un émulsifiant qui augmente les propriétés antiadhésives des huiles en aérosol. Elle empêche les aliments de coller à la surface de cuisson.

Additifs

Les huiles en aérosol pour grillades « PAM Professionnel Haute température » ou « PAM Grillades » contiennent d’autres additifs : diméthylpolysiloxane, mono et diglycérides phosphorylés. Comme la lécithine de soya, ces additifs empêchent les aliments de coller à la surface de cuisson.

Gras saturés et trans

Les huiles en aérosol pour grillades contiennent habituellement de l’huile de palme ou de l’huile de soya hydrogénée. Ainsi, elles résistent mieux à des températures élevées. Mais ces huiles sont riches en gras saturés et trans, des gras considérés néfastes pour la santé. Ces produits sont utiles surtout pour les cuissons au barbecue, grill et wok.

Petit goût de beurre?

Les huiles en aérosol avec arôme de beurre contiennent généralement des arômes naturels. On leur ajoute aussi des colorants (bêta-carotène ou roucou) pour leur donner une couleur rappelant celle du beurre.

Une huile sans gras, vraiment?

On voit parfois la mention « sans gras » sur les huiles en aérosol. Étonnant, non? On sait que 1) le premier ingrédient est de l’huile, et que 2) l’huile est une forme de gras. En outre, la valeur nutritive des huiles en aérosol est la même que celle des huiles en bouteille: 9 calories par gramme. Alors pourquoi cette mention? L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) considère que la mention « sans gras » peut apparaître sur un produit si la portion de référence contient moins de 0,5 g de lipides. La portion de référence, c’est la portion pour laquelle les données dans le tableau de valeur nutritive ont été établies. Certaines huiles en aérosol affichent donc 0,5 g de lipides par portion de référence. Cette portion équivaut toutefois à une vaporisation de 0,6 seconde, ce qui est plutôt court… Sachant que, généralement, 1 g d’huile est vaporisé en 1 seconde, on peut rapidement dépasser 0,5 g.

Sécuritaires les huiles en aérosols?

Contamination des aliments

Les huiles en aérosol contiennent des agents propulseurs : du propane et de l’isobutane. Ces agents servent à propulser l’huile en fines gouttelettes. Ces mêmes gaz servent aussi à faire fonctionner le barbecue et les briquets. Mais ils s’évaporent rapidement après le déclenchement de la vaporisation. Seules de très faibles quantités se retrouveraient sur les aliments après cuisson. Les risques pour la santé sont donc minces.

Inflammabilité

Les huiles en aérosol sont très inflammables. La vigilance est donc de mise lorsqu’on les utilise. Pour éviter tout risque, mieux vaut vaporiser l’élément chauffant (grille, moules à gâteaux, poêlon, etc.) lorsqu’il est froid. Vous pouvez aussi vaporiser l’aliment avant de le déposer sur la surface chaude. Ensuite, rangez l’huile en aérosol dans un endroit sécuritaire : loin des sources de chaleur… et des petites mains curieuses!

À quoi servent les huiles en aérosol?

Les huiles en aérosol sont pratiques pour huiler différents types de moules (à muffins, à gâteaux, etc.) en utilisant moins de matières grasses. Toutefois, avec l’apparition des moules antiadhésifs et en silicone, l’utilisation de corps gras devient facultative. Même chose pour les poêlons antiadhésifs. On devrait donc utiliser les huiles en aérosol seulement pour recouvrir les surfaces de cuisson, comme le grill d’un barbecue. Par ailleurs, elles ne sont pas conçues pour remplacer les corps gras habituellement utilisés dans les recettes.

Autres options

Vaporisateurs d’huile réutilisables

Ces vaporisateurs vous permettent de vaporiser une huile achetée en épicerie. En optant pour les vaporisateurs réutilisables, vous diminuez ainsi la quantité de matières grasses utilisées, les coûts, l’impact environnemental et la présence d’additifs dans votre alimentation. On les trouve dans plusieurs boutiques d’articles de cuisine.

Essuie-tout

Une autre option intéressante pour diminuer la quantité de matières grasses s’offre à vous. Imbibez tout simplement un essuie-tout d’un corps gras et huilez les moules à cuisson, les grills et les poêlons.

Les huiles en aérosol peuvent être pratiques dans certains cas. Mais les déchets que génèrent les canettes vides, la présence d’additifs, les coûts élevés (3 à 4,5 fois plus chères que le même volume d’huile en bouteille) et les options de rechange rendent leur achat contestable.

Date de publication : mai 2014

Références