Reconnaître les signaux de faim et de satiété

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs

À force d’accompagner votre groupe au moment des repas et collations, vous avez certainement remarqué que certains enfants mangent peu et d’autres beaucoup. C’est normal puisque chaque enfant est le mieux placé pour savoir quelle quantité manger en vue de combler ses besoins. Votre rôle est de l’aider à reconnaître ses signaux de faim et de satiété.

La faim, la satiété, c’est quoi?

Naturellement, l’enfant mange les quantités d’aliments dont il a besoin. Les besoins de deux enfants sont différents et les besoins d’un même enfant varient d’une journée à l’autre. Vous ne pouvez donc pas deviner pour lui la quantité d’aliments dont il a besoin! C’est lui le maître. Il mange au repas quand il a faim et cesse de manger quand il n’a plus faim. C’est ainsi, car il écoute son corps qui lui envoie des signaux de faim et de satiété.

La faim exprime un besoin physique de nourriture. Elle diffère de l’appétit qui est une envie de manger un aliment en particulier plus qu’un réel besoin physique.

La faim varie selon la croissance, le niveau d’activité physique, la quantité d’aliments mangés précédemment, etc. L’appétit varie selon les préférences alimentaires, les expériences gustatives, l’état de santé, le sommeil, la compagnie et l’ambiance au repas, le stress, etc.

À l’inverse, la satiété est l’absence de faim.

Concrètement, la faim et la satiété…

La faim se manifeste graduellement par des gargouillis, une sensation de vide ou de petites crampes dans l’estomac, une baisse d’énergie, etc. Vous savez qu’un enfant a faim quand il a de la difficulté à se concentrer et quand il est irritable.

L’enfant ressent la satiété quand il retrouve son énergie et qu’il a comblé le vide dans son ventre. Pour votre part, vous remarquez que l’enfant a moins faim quand il commence à jouer avec sa nourriture, quand il ralentit le rythme auquel il mange ou quand il veut se lever de table.

Prendre conscience de la faim et de la satiété

Vous pouvez aider un enfant à prendre conscience des diverses sensations qui l’habitent en lui demandant par exemple :

  • Comment sais-tu que tu as faim?
  • As-tu une petite, une moyenne ou une grosse faim?
  • Est-ce que tu as encore faim?
  • Comment sais-tu que tu as assez mangé?

Pour l’aider à mettre des mots sur ce qu’il ressent, voici une échelle des sensations qu’il peut ressentir au moment du repas. L’idéal est de se situer entre les sensations 2 et 4 et d’éviter les extrêmes.

0 Mourir de faim/tomber dans les pommes

1 Avoir une grosse faim

2 Avoir faim

3 Avoir un petit creux

4 Être bien

5 Être plein

6 Être trop plein/Avoir mal au ventre parce qu’on a trop mangé

Conditions pour favoriser l’écoute des signaux

C’est une chose de savoir reconnaître les signaux de faim et de satiété, encore faut-il aider l’enfant à les écouter. Pour cela, répétez-lui de manger lentement et de bien mastiquer, et montrez-lui l’exemple. Faites aussi en sorte qu’il mange à la table, sans source de distraction comme la télévision. Surtout, ne le forcez pas à manger.

Vous aiderez l’enfant à prendre conscience qu’il est maître de la quantité d’aliments qu’il mange en lui demandant de vous guider sur la taille des portions à mettre dans son assiette au moment de le servir. Donnez-lui également la possibilité de se resservir s’il a faim.

Ne pas…

  • Ne vous servez pas des aliments pour consoler, calmer ou distraire un enfant.
  • Ne lui interdisez aucun des aliments au menu.
  • N’insistez pas pour qu’il mange ou qu’il finisse son assiette, et ne le restreignez pas non plus.
  • Évitez de lui dire que vous êtes fière de lui s’il mange une quantité X d’aliments, car il risquerait d’en manger pour vous faire plaisir et non en respectant sa faim.

Dans le domaine de la faim et de la satiété, votre rôle en est un de modèle et de guide avant tout. Le contrôle revient à l’enfant. Faites-lui confiance!

 

Date de modification: 27 février 2013